Les Necropoles de la Cité  
Tombes et Monuments funéraires 

Plan des Necropoles de Pompei

L'insuffisant nombre de tombes d'époque Samnite découvertes dans le suburbio citadin pompéien, ne nous permet pas de connaître en détail la valeur que le rite funéraire avait à l'intérieur de la société pompéienne en époque Samnite. Une recherche plus approfondie permettra d'en publier les résultats dans quelques temps.
Divers types de tombes ou monuments se distinguent à Pompéi : du type carré ou rond, du type imposant, ou à la forme d'habitation, à forme d'autel soulevé, à la forme de exèdre, à la forme de siège semi-circulaire dit schola.

fgjfgjfgjfgj

Situées le long des voies d'accès de la ville, les tombes monumentales d'âge romain illustrent le type de monument funéraire répandu entre la période républicaine et les premiers de la période impérial. À la période plus d'antique, appartiennent les tombes à podium, surmontées de décorations à relief, et à forme de petit Temple rond. Autres models, plus récents ont été retrouvés uniquement sur le site de Pompéi, sont des sépultures publiques construites dans l'espace interne du "pomerium" pour délibération du sénat local (ex decurionum), constitué d'un siège semi-circulaire en tuf décoré, appelé « scholae », posées dans quelques aires sacrées de la ville (Forum Triangulaire). Le choix de cette forme, à laquelle parfois on ajoute une colonne funéraire, tend à mettre en évidence l'importance publique du défunt, en général un haut magistrat local ou sacerdotesse publiques de Venus ou de Cerere. Plutôt rares sont par contre le tombes à tambour sur podium, dont on connaît deux exemples dans les nécropoles de Porte Nocera et la  Porte Herculanum.

rzetzetzt

 En âge impérial se répandis  le type de  tombe à podium surmontée d'un autel, souvent décoré de représentations symboliques funéraires. Pour les habitants moyens, en âge impérial,  fut utilisée une tombe à « niche » avec clôture, ceux derniers diffusés surtout dans le nécropole de Porte Nocera. Les cendres des défunts, venaient recueillis en vases en matériaux  précieux, d'albâtre ou de verre et placés dans des  petites chambres  sépulcrales créée dans la  base du monument funéraire ; devant étaient disposés les tombes des autres membres de la famille, les lieux de la déposition venaient signalés par des petits bustes sculptés en pierre, apportant parfois des inscriptions (« columelle ») avec le nom du défunt. Les tombes plus humbles se disposaient le long des  parois, en petites aires signalées pat la présence de pierres indicatrices, avec inscriptions tracées sur des blocs de pierres disposées sur la paroi extérieur du tombeau ou dans des niches funéraires creusées dans les socles en pierre de lave.A noter parfois la présence de sculptures représentants un " œuf"  symbole de naissance pour les romains . 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

NECROPOLE De PORTE HERCULANUM
Fouilles Entre 1763 Et 1838 

Plan Necropole de Porte Herculanum Pompei


Présent de l'âge Samnite, mais avec une différente orientation de la Rue des Sépulcres , la nécropole accueillit une série d'importantes tombes dans la première  période colonial, ( le long du côté gauche la tombe 3 S;  sur la droite au contraire les tombes 4 D et 6 D); en âge auguste, avec la construction du pavement  visible encor, fut relevée sensiblement la route , et réarrangé le front des monuments déjà présents.Le tronçon  de sol public compris entre la porte urbica et la voie "pomenale"  fut occupé progressivement par des sépultures construites par délibération dell' "ordo decurionum" et destinées aux représentants importants de la ville, (tombes l-4a S;  1-2 D). Utilisée par les familles riches qui résidaient dans les villas suburbaines, ( Istacidii ) ou par l' aristocratique Regio VI, la nécropole accueillit dans une période plus tardive néronienne et dans la période flavienne des sépultures de riches "mercatores" comme A. Umbricius Scaurus, tombe 17 S, et de représentants de la classe libertine populaire comme C. Calventius.

dFQFFQ


Tombe 1 S : __ Marcus Cerrinius Restitutus                            Identifiée à l'époque de sa découverte comme le lieu de garde de la Porte Herculanum, c'est une tombe modeste du type "à niche" avec des murs en opus reticulatum, destinée pour décret decurionale à l'Augustalis M. Cerrinius Restitutus, mort dans le première époque Flavienne;  elle fut construite dans la place disponible exiguë entre la Porte et la tombe 2 S à lesquels visiblement s'appuie. Sur la photo, à droite de la Porte Herculanum.

EAAZTAZTZT


Tombe 2 S : __Aulus Veius
Tombe du type "à schola" en pierre de  tuf avec les extrémités ornées avec des sculptures qui représentent des  pattes de lion, appartenue au duovire Aulus Veius, vécu en âge auguste.

TZTETZET


Tombe 3 S :__M. Porcius M.f.

C'est une tombe à "autel" avec les rebords  en travertin comme dans la  tradition républicaine. Le titulaire était M. Porcius M.f., qu'il recouvrit, avec Quinctius Valgus, le premier duovirato dans le 70 avant JC et à qui sont jointes la dédicace de l'autel du Temple d'Apollon et les constructions de l'Odeion et de l'amphithéâtre, ces dernieres avec le concours de Quinctius Valgus.

ZTZTZET


Tombe 4 S :__Mamia P.f.

Tombe du type "a schola" en tuf, avec les bouts ornés de  pattes de lion. Elle appartiens au sacerdos publica Mamia P.f à qui l' on doit la construction du Temple du Génie d'Auguste édifié dans le Forum à la place d'anciennes propriétés de famille. La tombe était en voie de conclusion dans le 29 apres JC, periode à la quelle remonte un graffiti gravé sur la paroi de la base en opus incertum.

ZTZETZET


Tombe 4a S : __Istacidii

La tombe se trouve le long du tronçon  sud-oriental de la Rue Pomeriale exterieur (la rue Pomeriale est la rue qui côtoie les murailles coté interne ou externe), en direction de Oplontis et elle est dominée par une edicula ronde avec des colonnes de type ioniennes. Les inscriptions lues sur nombreuses pierres de bornes disposées à son intérieur rapportent le sépulcre à la famille des Istacidii, anciens propriétaires de la Villa des Mystères en âge auguste.. Sur le coté opposé, de la voie pomeriale fut decouverte l' une des bornes contenant le décret du trìbunus T. Suedius Clemens. Au-delà de la voie pomeriale, le front occidental de la rue est occupa¬to d'un portique sur lequel ils apparaissaient quelques tabernae appartenu¬te au retrostante Villa de Cicéron, creusée entre le 1749 et le 1763 et puis reinterrata;  au cours des creusements découvertes deux mosai¬ci ellenistici vinrent en vermiculatum raffiguranti scènes de comédies, signés du mosaiciste Dioskourìdes de Samum.

HSDHDFHD


Tombe 1 D :__

Tombe à autel détruit  partiellement, d'époque tardive républicaine.

HSDHDHD


Tombe 2 D :__T.Terentius Felix

Placée au-delà de la voie pomeriale est la sépulture de l' architecte T. Terentius Félix construit en partie grâce à un don publique de 2000 sesterses. Dans l'urne en verre, qui contenait les cendres du défunt, furent retrouvées une monnaie d'Auguste et une de Claudius

ndnsnf


Tombe 4 D :__

Tombe du type "à podium", conservée seulement dans sa  partie inférieure en blocs de lave. Les creusements récents (1988)  ont établi que les fondations sont en "opus incertum" aujourd'hui visible. Des creusements postérieurs ont permis de retrouver la présence en réalité d'une tombe précédente de la première période de Silla, située à presque un mètre de profondeur, respecte à la partie actuelle.

jsfj j nn


Tombe 6 D :__

Tombe à " podium" de l'époque tarde- républicaine, dite "des guirlandes"  pour les festons gravés entre les feuilles du chapiteau de style  Corinthien qui enrichissaient la façade . Le kiosque situé au-dessus, avait quatre colonnes sur le façade, avec des chapiteaux en marbre grec décorés avec des têtes de chimères, deux des lesquelles, maintenant, ornent le kiosque situé à l'entrée du Macellum

bvuzzuzbzbu


Tombe 8 D :__

Tombe du type "à autel" de la première période impérial. Dans la chambre sépulcrale furent retrouvées trois urnes, une des quelles, en verre-et cammeo bleus décorée par des scènes raffinées avec des Amours au travail.

vuqevqcw


Tombe 9 D :__

Tombe du type "à niche", pourvue de siège ample de pierre et décorée avec des peintures et stucs de 4° Style;  au moment de l'éruption les travaux n' avaient pas encore été achevés. Avec les tombes 6-8 D appartiennes probablement aux propriétaires de la voisine Villa des Colonnes à mosaïque.

gsqnsn


Tombes 16 - 17 S :__N.Festius Ampliatus et A.Umbricius Scaurus

Il s'agit là de deux tombes à autel d'époque Néronienne, qui ont fait objet d'une série de restaurations du dix-neuvième siècle et qui en ont en partie altéré l'aspect, en attribuant arbitrairement à l'une ou à l'autre les décorations retrouvés en effondrement. La tombe 17 S peut-être appartenus à N. Festius Ampliatus, rangée à l'intérieur d'une enceinte, présente la longue inscription, un temps ornée par une décoration en stuc qui est actuellement  remonté dans la tombe voisine 16, qu'il rappelait les honneurs rendus par la communauté au duovire A. Umbricius Scaurus A.f,

sntstst

avec cadeau du terrain pour la construction du monument funéraire, 2000 sesterces pour l'enterrement et dédicace d'une statue équestre dans le Forum..  A. Umbricius Scaurus était producteur du plus connu vin de Pompéi, le garum, dont l'on connaît la splendide maison située à cheval du secteur occidental des murailles,( VII, 16,12 -15). Une décoration en stuc, maintenant disparue,  décorait les marches sous-jacentes l'autel avec des scènes de sujet de gladiateur, particulièrement appropriées à un contexte funéraire.

 wyuwdu


Tombe 18 S :__

Située à l'intérieur d'une enceinte dominé par des pinacles, la tombe est du type "à tambour sur podium";  la chambre sépulcral présent à son intérieur  encore traces de la décoration du IV° Style avec des candélabres, cygnes et dauphins.

 utruwrt


Tombe 20 S :__C.Calventius Quietus

Tombe à autel, placée dans une enceinte à pinacles avec  décoration à stuc. Cette tombe était sans doute un cénotaphe probablement construit pour honorer la mémoire de l'Augustalis C. Calventius Quietus, vécu en époque  Néronienne, et à qui les decuriones, entendus l'avis de la communauté,  décrétèrent le droit d'être honoré pour l'œuvre accompli  à Pompéi;  présence d'un siège bisellium, la chaise honoraire aux deux places représentée sous l'   inscription.

 utu tu wstru


Tombe 22 S :__C.Miniatius Faustus

Tombe à autel revêtue  par des plaques de marbre. La longue inscription informe qu'elle fut construit par la "liberta" Naevoleia Tyche pour "l'Augustalis et magister pagi  C. Munatius Faustus" honoré par les decuriones et par la communauté avec le bisellium. Sur l'inscription c'est le portrait de la femme, tandis que les panneaux latéraux sont ornés par la représentation du bisellium, (coté sud), et d'un navire qu'il entre en port, (côté nord); à cette scène était sans doute attribuée une croyance  salvatrice probablement. La vraie tombe de Munatius Faustus était dans une  enceinte plus modeste dans la nécropole de Porte Nocera.

HSDHSDHDH


Tombe 23 S :__

C'est la seule tombe retrouvée à Pompéi appartenant au type " à triclinium" ;  à l' intérieur de l'enceinte, avec des murs ornés par des peintures du IV° Style, il y avait le lit en murage avec une base en forme de table, rangée dans l'espace central. L'installation était fonctionnelle et typique au déroulement des banquets funèbres célébré en honneur des morts.

<sbdfbnnv


Tombe 34 D :__

Au  centre du croisement  entre le Rue des Sépulcres et la Rue Sepulcralis Superior, la tombe se met en évidence par sa fausse porte en marbre  sculptée dans la partie postérieure de l'embasement. Très suggestif. 

fn,xfh,fh, f


Tombe 36 D :__M.Alleius Luccius Libella

Tombe du type "à autel" avec la base des chapiteaux en travertin construit par Alleia Decimillae, prêtresse de Cerere, pour son mari M. Alleius Luccius Libella, vécu en tardive époque Tiberienne.

h,fh,xfh


Tombe 42 D :__M.Arrius Diomedes

Tombe modeste appartenue au "liberto et magister pagi" M. Arrius Diomedes;  sa position, devant l'entrée à la Villa de Diomède,  fit croire aux premiers excavateurs erronément que la grande résidence fut appartenu à ce personnage


voir aussi:  La Rue des Sepulcres...


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

NECROPOLE DE PORTE VESUVE
 Fouilles entre 1907 et 1910 

Plan Necropole de Porte Vesuve Pompei


La Necropole se situe tout suite passé la Porte Vesuve.À environ 50 m de la porte urbica, sur la droite, l' on vois l' une  des bornes qui rappellent l'œuvre du tribunus T. Suedius Clemens qui rendit au demanio la bande zone pomeriale (hors les murs ) abusivement occupé des particuliers:  "Pour décision de l'empereur Cesare Vespasienne Augustus, le tribun T. Suedius Clemens effectué une enquête et  contrôlées les mesures, il rendit les zones publiques occupées par les privés à l'administration civique de Pompéi"  Sur le coté opposé, se disposent les quatre tombes mises en lumière des creusements.

xjfjfjkfgjkf

La première tombe, à autel entourée de enceinte, appartienne à l'ouvrier des bâtiments du 75-76 après JC. Vestorius Priscus, mort à 22 ans;  la tombe fut construite par la mère Mulvia Prisca sur le sol public, place  accordé par l'ordre decurionum avec un don de 2000 sesterces pour les funérailles. La tombe est d'extrême intérêt pour le cycle complexe de peintures qui decorent la tombe.La décoration des murs intérieurs de l'enceinte du basament et de l'autel funéraire. 

xjfgjfgjfgj

Sur ce dernier l'on retrouve une Ménade dansant, côtés du nord et sud, un Satyr avec un cornucopia en main, côté de l'ouest et deux illustrations qui reppresentent des figures  féminines aux côtés de l'inscription funéraire (côté de l'est). Les murs intérieurs de l'enceinte sont décorés, au-delà des motifs de  jardin et de natures mortes (mur est), d'une scene  de gladiateur, mur ouest, d'un venatio, mur sud, et d'une table sur laquelle il est appuyé de la vaisselle d'argent, mur nord. L'embasement montre une scène dans lequel la mort même paraît dans l'exercice de ses fonctions publiques (côté de l'est) en correspondance de l'inscription funéraire en marbre.

jxfjgngf

Entourée par bornes en lave c'est la tombe suivante à l'enceinte de M. Veius Marcellus construit sur sol public quand il était encore en vie.

gnxbghjgj

Orientée sur la rue, à la sortie de la ville, c'est la tombe de type "à schola", avec des colonnes funéraire en tuf appartenue à l'Arellia N.f. Tertullia à qui les decuriones donnèrent  l'endroit de sépulture publique et ils financèrent les dépenses pour l'enterrement;  la femme était l' épouse  de Veius Frantus, qu' il faut probablement  identifier avec le duovire du 26 après JC

xbghxgjgj

De suite, au nord de la tombe, il se dresse le haut podium que soutien la colonne funéraire en tuf de la tombe d' Aiura Septumia, érigée par la fille Antistia Prema sur sol public.





~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

NECROPOLE de PORTE NOLAE 
Fouilles entre 1907 et 1908; 1978 

Plan Necropole de Porte Nolae Pompei

Hors de la Porta de Nola, était située la nécropole homonyme. Probablement de dimensions considérables, aujourd'hui ils se connaissent seuls 4 tombes, deux du type à schola et deux à l'enceinte. La rue pomeriale à la ville, dans cette zone, reste encore recouverte par les lapilli volcaniques de 79 après JC.

bdhdfhdfh

La tombe à schola plus conservé se trouve à l'ouest de la rue de sortie de la ville et elle est datable à l'âge auguste;  l'inscription de la colonne funéraire insérée au centre du siège semi-circulaire, rappelle qu'elle fut construit sur délibération des decuriones  par le deux fois duovire et praejectus fabrum N. Herennius N.f. Celsus pour sa femme Aesquilia Pollia C.f., morte à 22 ans. Sur la sommité du chapiteau ionien de la colonne il y a un vase en marbre, surmonté par un trident pour éviter le stationnement des oiseaux. 

dhdhndgnhdg

La tombe au schola situé sur l' autre coté de la rue, a droite, est anonyme;  les reliefs de l'embasement de la colonne funéraire   figurent un panier et un épi (côté de l'ouest), ils indiquent qu' elle appartenait sans doute à une sacerdos publica de Cerere

bgdw

Sur la gauche de la porte, à côté du tombe d'Aesquilia Pollia il se trouve une enceinte vide funéraire;  sans aucun doute une riche tombe dérobée dans les siècles passés. Aucun signe en n'indique le propriétaire

bdwbnd

Plus loin, toujours sur la gauche de la voie pomeriale, des creusements récents en ont mis en évidence une autre enceinte plutôt bas mais de belle constitution à côté de laquelle fut déterminé l'endroit du bûcher funèbre (ustrinà). Un marbre sur l'enceinte nous indique qu'il s'agit de la tombe du duovire M. Obellius Firmus M.f. L'inscription nous informe que, au-delà à la concession coutumière de la place publique,

wwhdhh

l' ordo decurionum offrit 5000 sesterces pour les enterrements et que  les habitants d'un pagus, probablement l'Augustus Félix Suburbanus, offrirent 30 livres d'encens et un portrait dans un bouclier; les ministres du même pagus un autre portrait et des parfums pour 1000 sesterces. La maison du duovire est identifiée avec la grande domus IX, 14, 3-4, située en proximité de Porte de Nola.

wdhdhdhd

Quelque mètre après, la voie pomeriale se perd sous la terre, non encor fouillée, terre qui corresponde aux lapillis de lave du 79 âpres JC.



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

NECROPOLE de PORTE STABIAE 
Fouilles entre 1889 et 1990 

Plan necropole Porte Stabiae Pompei


La nécropole de Porte Stabie, déjà fouillée  pendant les creusements du 1700 exécutés en proximité de la colline de la Civita Pompeienne, (de cette zone nous viennent peut-être quelques statues fragmentaires transférées dans le Portiques du Jardin Anglais du Palais royal de Caserte), a été explorée seulement en petite partie.Deux tombes, construites sous décret decurionale, occupent la zone pomeriale;  les deux sont en tuf et du type à schola, avec les bouts conformés aux pattes de lion. Celle la plus proche à la Porte de Stabie appartient  à M. Tullius M.f., à qui l' on doit la construction du Temple de la Fortune Auguste;

dwhdnhd

 l'inscription de la seconde rappelle M. Alleius  Minius, qu'il fut "duovir iure dicundo" en époque auguste. Creusements récents effectués sous les bâtiments de propriété domaniale située dans les environs, ont révélés  la présence d'autres monuments funéraires disposée le long du côté de la rue pomeriale extérieur, en direction de Porte Noceria.L' on evidence une tombe a forme de petit Siege rectangulaire, probablement appartenant à la même série des precedents, découvert en 1854; Il a été construit à la mémoire d'un certain Clovatius, duumvir, comme le montre un fragment d'une inscription qui est venu à la lumière au même temps. De cette zone sépulcrale nous vient un grand bas-relief avec des scènes de procession, combats de gladiateur et venationes aussi, qui  trouve comparaisons significatives avec autres reliefs funéraires de la  première période impériale comme ce de Lusius Storax à Chieti, dans la région de Rome.

nwncb,


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

NECROPOLE de PORTE NUCERIAE 

Plan necropole Porte Nuceriae Pompei

La nécropole se dispose parallèlement au tracé des murailles, en suivant, à l'est et à l'ouest, le cours de la voie pomeriale extérieur. Sa fréquentation prend son début avec la première époque coloniale et se développe entre les derniers années de la république et de l'époque la plus Augustéenne avec  quelques-uns des monuments funéraires de considérable importance

gjkcgjkgjk

L'on signale la présence de la tombe à exèdre fait construire par Eumachia et la tombe à la belle façade, typologiquement isolée dans le panorama pompéien, mais qui trouve comparaisons ponctuelles dans une série de sépultures documentées dans la nécropole tardo-républicaine de rue Celimontana à Rome. Une certaine sobriété caractérise les simples tombes de type à enceinte, correspondantes à la moitié du 1° sec. après JC, parmi lesquelles se détache  celle de C. Munatius Faustus pour qui la femme Naevoleia Tyche fit construire un cénotaphe bien plus important dans la nécropole de Porte Herculanum. il est possible que telle contraction était due à la fermeture temporaire du voisin Amphithéâtre,

gkgkdgh

la quelle présence avait jusque la, assurée une haute fréquentation aux sépultures présentes dans la nécropole. Peu avant de l'éruption du 79, des nouvelles et riches tombes signalent une reprise dans l'utilisation de la zone sépulcrale de la part de la classe libertine pompéienne.

A environ au centre du croisement entre la rue de sortie de Porte Nocera et la voie pomeriale sur laquelle se disposent les deux secteurs, de la nécropole, l'on retrouve la pierre lavique  ( borne ) qui contiens le décret du tribunus T. Suedius Clemens sur le sol public. L'itinéraire de visite commence a nord-oriental  de la voie, et continue ensuite sur le secteur opposé et qui termine sur le côté sud-occidental de la rue.

hkdghkghk

Tombe 2 EN :__ 

La tombe, anonyme se signale pour la présence d'un œuf, symbole de renaissance rangé au-dessus d'un haut piédestal à marches. La chambre funéraire était décorée par une peinture représentant  des armes entre les murs et d'une scène de venatio dans la nichette située au fond.

ghkdghkghk

Tombe 4 EN :__L. Cellius L.i.

La tombe est du type au podium, avec des murs en œuvre incertum avec les coins en brique, en ce cas dominé par un tambour. L' inscription rappelle que le titulaire du monument, L. Cellius L.i.,  fut duoviro et trìbunus militum apopulo en époque  auguste. Semblables pour structure, bâtiment technique et chronologie ce sont les quatre tombes situées dans les environs immédiats.

thsghg

Tombe 20 EN :__ 

Tombe d'époque Flavienne, à podium dominée par un kiosque formé de quatre semi colonnes corinthiennes en œuvre vittâta mixte avec une grande base carrée.

shghghdfg

Tombe 30 EN :__Melissaea Ni. et Marcus Servilius 

Tombe à podium avec sabot animé par des niches dans lesquelles étaient rangées les columelles. L'inscription placée dans le tympan rappelle qu'elle appartenait à Melissaea Ni. et à Marcus Servilius père et fils.

shghgh

Tombe 19 ES :__ 

Tombe du type à enceinte de l' époque Flavienne, avec façade scandé par quatre semi colonnes, et entrée surmontées d'un tympan;  il conserve encor part de la peinture de IV°  Style avec représentation de jardin.

uz-u(-

Tombe 17 ES :__C. Cuspius Salvius 

Des autres tombes présentes dans cette partie de la nécropole remontent à l'époque Néronienne et Flavienne. Toujours ici, l'on signale la Tombe 17 ES - du type à tambour sur podium - appartenue aux liberte C. Cuspius Salvius , à  C. Cuspius Cyrus et à la femme de ceux-ci, Vesuvia Lucunda. La tombe à l'enceinte 15 ES, que l'inscription insérée sur  l'architrave la rapporte à L. Barbidius Communis et à la femme Pithia Rufilla. À l'intérieur de cette tombe trois columelle ont aussi été trouvées en marbre, appartenue à des membres de la famille des Dentatii, évidemment apparentés avec les Barbidii.

kghdggd


Tombe 9 ES :__Naevoleia Tyche et Tombe 11 ES :__

Il s'agit de deux tombes jumelles du type à enceinte, accessibles  à travers des entrées dominées par des tympans entre lesquels étaient  situées les inscriptions des propriétaires. A cette la plus occidentale, la 9 ES, appartenait à Naevoleia Tyche et à son mari  l 'Augustalis C. Munatms Faustusles cendres de ce dernier étaient conservées ici et pas dans le sépulcre monumental de la nécropole de Porte Herculanum.

dghkghkghk

Tombe 3 ES :__Veia Barchilla Ni

Tombe monumentale du type à tambour sur podium d'époque tardo-publicaine. L'inscription en rapporte la propriété  Veia Barchilla Ni. et à son  mari N. Agrestinus Equitius Pulcher.
Juste à côté, sous un petit toit, il y a des éléments architectoniques anciens et des statues retrouvées pendant le creusement des tombes; c'est le première  des sépultures du secteur occidental, la 3 OS, - à podium toujours du type à  tambour -; sa construction remonte aux dernières décennies du 1° siècle avant JC, et dédiée à  Helvia Mi., femme du liberto L. Ceius L.l Serapio, qu'il exerçait le métier de banquier c'est à dire  argentarius.

kghkghkd

Tombe 7 OS :__ E. Flavius Philoxenos 

Tombe à enceinte de la moitié du 1° siècle avant JC, complètement édifiée en œuvre incertum de lave, avec entrée à forme ronde et la façade scandés par une série de niches;  deux d' entre elles contenaient les bustes-portrait en tuf, de facture plutôt grossière, des constructeur  du sépulcre. Les inscriptions mises au dessous,  les identifient avec les libertis  E. Flavius Philoxenos et Flavia Agathea.

dghkghkghk

Tombe 9 OS :__ 

Tombe à podium dominé par un kiosque avec les statues assises des fondateurs;  l'homme, enveloppé dans la toge, il serre dans la main droite un volumen et la femme, avec la tête couverte qui tiens dans sa main droite un petit capsa et avec l main gauche peut-être un style. Plus que faire allusion aux intérêts littéraires du couple, les statues soulignent l'appartenance de l'homme à l'ondo decurionum et aux qualités de la femme dans la gestion des archives familiers. La tombe appartiens à l' epoque tardo- republicaine.

dkdhkdgkh

Tombe 11 OS :__Eumachia 

La Tombe la plus monumentale de la nécropole et de Pompéi aussi, appartenant au type à exèdre connu par ces quelques exemples romains d' époque tardo-républicaine, mais peu diffusés dans le reste de l'Italie et dans les provinces. L'inscription insérée dans la façade rappelle qu'elle fut construit par Eumachia, fille de Lucius, pour soi et pour les propres membres de la famille. La femme, prêtresse de Vénus et descendante d'une des plus riches familles d'âge augustea. Avec son fils Numistrius Fronto dédia le grand bâtiment du culte  impériale situé sur le coté oriental du Forum.. Au-delà de la façade, au centre dont il s'ouvre une petite porte, se trouve une terrasse avec autel central, destinée à la sépulture des morts;  à côté de l' autel , des fouilles récentes ont révélé la présence de la tombe d'Eumachia sous forme d' une petite chapelle, (chambre) les grandes tuiles du toit,  était soutenu par des columelles appartenants au plus ancien monument funéraire;  à l'intérieur de la déposition, les restes du bûcher funèbre et quelques objets précieux ont été signalés. La grande exèdre qui dominait le monument, était animée par des niches, contenants probablement les statues des morts, et décorée par un long relief en marbre représentant  une "Amazonomachie."

dkghkghk

Tombe 13 OS :__ M. Octavius Mi. et Verta Philumina C.I. 

Tombe au podium avec kiosque tétrastyle et cellule triple dans  lesquelles il y avait autant de statues:de statues: à gauche une femme, au centre un jeune en vêtement militaire avec la cuirasse et à droite un homme en toge ;  la toge, selon la façon en usage en âge républicaine, ne couvre pas  toute la jambe. L'identité des parents est connue grâce à  l'inscription un temps inséré dans le podium:  il s'agit de M. Octavius Mi,. et Verta Philumina C.l., tandis que le fils décrit de manière vague parmi les "posteri" (anciens) à qui le monument était destiné. La découverte d'une ampoule en correspondance de la statue loricata, en laquelle a été retrouvé une monnaie de la fin du 2° siècle avant JC, qui indique que pour le jeune il ne s'agit pas d'une sépulture véritable, mais d'un cénotaphe.

dghkghk

Tombe 17 OS :__Tillii Rufi 

Tombe à podium d' époque tardo -républicaine appartenue aux Tillii Rufi;  à côté d'elle c'est la tombe identique 19 OS dont il ne se connaît pas l'identité des propriétaires.

gdfqsgdgdfg

Tombe 23 OS :__Vesonius Philero

Tombe à podium avec kiosque en brique dans la partie supérieur, à l'intérieur, d' ou l'on a retrouvé trois statue en tuf, deux hommes en toge aux extrémités, et une femme au centre. La tombe remonte à la première époque Auguste et elle fut construite par le liberto P. Vesonius Phileros C.l., qui assuma la charge d'Augustalis d' après la dédicace du monument. L'indication de la charge a été en effet clairement ajouté à l'inscription dans un second moment; destinataires du sépulcre furent le "patrona" Vesonia Ef. et l'ami M. Ofellius Faustus M.l. Une autre  inscription, fut ajoutée successivement dont le contenu est tourné à un autre ami, qui avait porté injustement P Vesonius en tribunal, évidement une erreur de justice;  le texte termine avec une formule de mauvais augure : "le diffamateur puisse être repoussé des Peinés et des Deux des enfers" .

qggdg

Tombe 29 OS :__Annedia Q.F. et L. Caesius 

Tombe du type à podium qui soutien un kiosque avec des colonnes ioniennes en brique. La chronologie de la tombe peut être fixée l'autour de la moitié du 1° siècles avant JC, du moment que l'inscription rappelle qu'elle appartiens à Annedia Q.f. et à  L. Caesius Cf au quel l' on doit ,en qualité de duovir iure dicundo, la construction des Thermes du Forum

qfdgdfg

Tombe 31 OS :__Marcus Stronnius Meinnius 

Tombe à podium en tuf décorée par un faux bugnato (bossage) par-dessous un cadre à la forme de  ovolis. Très belle est la décoration en sculptures de la zone supérieure, constituée par deux lions en tuf qu'ils ont entre les pattes une tête de bélier. Offerte par le liberto Marcus Stronnius Meinius aux patrons CC. Stronnii, père et fils, - inscrits à la tribu Papiria, et donc pas citadin de Pompéi - et à la femme Stronnia Acatarchis est dédiée l'une des tombes la plus antique de la colonie.

qfgfgdqgdfg

À environ 200 m à l'est de la nécropole, dans le Fond Pacifique furent creusées en 1886 six tombes disposées sur la rue qu'était en effet la continuation du tronçon oriental de la voie sépulcrale de Porte Nocera. Toutes les tombes appartiennent à l'  époque  impériale.