1 - Rome : Introduction Grecque
De Troie à Enée 

Présentation

Nous allons  découvrir et analyser l'histoire et les vicissitudes, de villes et civilisations d'époque grecque et romaine comme Pompéi, Herculanum, Oplontis et bien d'autres, qui ont caractérisé toute la plaine périmètrale  de cette Montagne que déjà dans les époques les plus anciennes on appelait Vésuve. Nous ne pourrions nullement commencer ce travail de recherche et d'étude, sans de nous laisser initier par les faits et les événements historiques qui ont porté peut être pas à la naissance mais certainement  au développement de ces cités. Vers la fin de leurs existence, avant même que le Vésuve dans sa grande "magnanimité" nous les sauvegardes pour que un étude approfondi soit possible quelque millénaire après, elles vivaient dans une opulence sans égale , et leur position dans le contexte  du moment n'était certainement pas négligeable. L'éruption de 79  a ensuite gelé le temps, pour qu'on le retrouve bien éveillé aujourd'hui. Parler donc de Rome et comprendre comme  sa naissance a conditionné le monde ancien et donc ces cités aussi, nous permettras de mieux les découvrir et connaître.  La contribution de Rome dans cette plaine dicte du Vésuve, a conditionné prodigieusement  ce que nous allons visualiser aujourd'hui, l'analyser est donc une étape quasi obligatoire…….


.

La Grece

Partir dans une recherche stricte sur un thème comme Rome, nous oblige à suivre deux directions diverses, d'un coté le 'Mythe',  avec sa bonne dose d'abstrait que cela comportait, très lié d'ailleurs a l'histoire de la Grèce, et, de l'autre coté essayer de trouver correspondance dans les feuilles archéologique en espérant que ces dernières pouvaient réconforter les hypothèses mythologique qui restent toujours pas trop réels. Le 10-20° siècle avant JC, reste pour la terre italique une période de grands mythes et mystères, elle se positionnait au milieu de deux grands zone bien distinctes, confins entre le connu et l'inconnu;  a orient les Grecques avec les civilisations de Crête et Mycènes, sans oublier les empires moyens orientales, lieux de connaissance et savoir; l'Occident un monde de mystère ou l'on ne connaissait presque rien, et ou l'histoire était toute a crées. La région 'italique' deviens zone de transition et confins pour des terre méconnues, à dominer et organiser, mais aussi centre de grands mouvements migratoires qui vont se caractériser par le sens de ces régions: les Etrusque qui laissent l'Asie centrale pour s'établir en Toscane en quête de terres fertiles, et les éros grecques comme Ulysse et Diomède qui partent l'un vers la Mer Tyrrhénienne l'autre pour la Mer Adriatique, et toujours Troie, avec le départ de son prince battu Enée a la recherche de terres nouvelles a découvrir. Nous somme aux alentours du 15° siècle avant JC, l'histoire s'écrit…..


Paris prince troyen

La Guerre de Troie, qui met en rivalité les Athéniens et les Troyens, est une guerre qui fait suite à l'enlèvement d'Hélène, épouse du Ménélas, roi de Sparte, par le Troyen Pâris. C'est HOmère qui nous fait un récit  quasi détaillé et qui nous apprends sur les sortes de ce conflit.
         Dans la mythologie grecque, Pâris est le Prince Troyen,  premier fils de Priam roi de Sparte, et sa femme Hécube. Enceinte Hécube, reçoit  un présage en rêve, il lui annonce que le futur prince qu'elle porte dans son ventre provoquera la destruction de la ville de Troie après de longues batailles. Pris de peur, le roi Priam ordonne que le futur né soit assassinés: Pâris sera conduit sur Monte Ida où il sera abandonné à son sort. Recueilli par un groupe de bergers, il sera élevé  et grandira dans la sérénité. Devenu adulte, il fait reconnaître son rang légitime de prince de Troie, fils de Priam. Le prince était beau et intelligent, il attira donc l'attention de Zeus, le suprême de l'Olympe. Il envoi Hermès pour choisir un homme sage et beau, et Hermès choisira Paris; il sera destiné a choisir laquelle entre les trois plus belles Déesse  de l'Olympe,  mérite la Pomme de Discorde. En effet, la déesse Eris, déesse de la discorde, n'avait pas été admise à faire partie des dieux de l'Olympe, et désirait donc se venger. Elle  cueillit une  pommes d'or magiques et précieuse du Jardin des Hespérides, sur lequel elle grave l'inscription "Pour la plus belle", avant de la lancer sur l'Olympe. 

Rapt d'Hélene

Les trois déesses  Aphrodite, Athéna et Héra, la retrouvent et chacune pense que lui est destinée, donc la revendiquent. Or, Hermès ayant trouvé ce berger Paris, c'est a lui qui encombre la tache de décider qui mérite la Pomme de Discorde. Les trois divinités promettent à Pâris des présents afin d’influencer son choix : Athéna lui promet la victoire, Héra lui dit qui sont ses parents biologiques et Aphrodite l'amour de qui il voudra, sans doute la plus belle. Pâris offre finalement le prix à Aphrodite. Il est donc désormais protégé par cette déesse qui va favoriser toutes ses entreprises, et Aphrodite pour le remercier, lui promet l'amour de la plus belle femme, Hélène femme de Ménélas rois de Sparte. Une fois que son rang fut reconnu et se trouvant a Sparte, Pâris profite de l’absence du roi Ménélas, parti en Crète, pour enlever Hélène, reine de Sparte.  Selon certaines versions, Pâris séduit Hélène et la persuade de s’enfuir avec lui à Troie. Ulysse et Ménélas se rendent à Troie pour réclamer la fugitive. Mais les différentes ambassades restent sans succès. Ménélas une fois rentré, rappelle alors aux rois grecs le serment qu'ils ont fait de protéger Hélène quoi qu'il arrive, et leur demande de rassembler leurs armées pour attaquer Troie. De nombreux rois répondent à l'appel de Ménélas. L'armée dirigée par Agamemnon, roi de Mycènes, et frère de Ménélas, est dépêchée à Troie pour ramener l’épouse enlevée. C’est le début de la guerre de Troie, qui va durer dix ans d'après les récits de l'Iliade.

Guerre de Troie

Les Grecs assiègent Troie pendant dix ans. La ville avec sa citadelle Pergame est héroïquement défendue par les Troyens. Le déroulement de la guerre avance malgré tout et chacun de son coté accumule victoires et défaites, des alternances de succès et de revers des deux côtés. Cette guerre devait absolument terminer et il fallait trouver une solution. La flotte grecque qui assiégeait  la ville du coté mer,  décida  de partir et  donner l impression d'abandonner son assiége. Ils armement les bateaux au delà du visuel derrière des rochées, mais avant cela , par ordre et initiative d' Ulysse, les grecques font construire un grand cheval en bois qu'ils abandonnent sur les rivages de Troie. Dans ce cheval caché, un contingent de soldats en armes. Le départ des navires des cotes Troyennes, laisse croire  que les grecques abandonnent la bataille et que la guerre est enfin terminée sans restitution d' Hélène. Contents d'une telle tournée des faits, les Troyens se lâchent à la fête et se dirigent sur les rivages pour récupérer les Grand Cheval en bois pour  l'amener en ville et le garder en souvenir de victoire dédié a la Déesse Pallas-Athena  . La nuit venue, Ulysse aux mille ruses et ses compagnons sort du cheval. Ils ouvrent les portes. Les Grecs, qui n’attendaient que le signal, sortent de leur cachette et viennent aider à mettre à sac la ville dont il ne restera qu'un survivant Enée qui auras le temps de s'en fuir par la mer. Armés jusqu'aux dents, tous les Grecs sont là. Troie est prise et incendiée, les Grecs sont en fureur et rien ne leur résiste. Les hommes sont tués, les femmes et enfants gardés comme esclaves. Ménélas est heureux, il a retrouvé sa femme, Hélène.

Fuite d' enée

Enée ne prit pas part au commencement de la guerre de Troie. Mais, un jour qu'il gardait ses troupeaux, il fut attaqué par Achille, qui lui vola une partie de son bétail. Enée se réfugia à Lyrnessos mais toujours poursuivi par Achille, il dut fuir sous la protection de Zeus, et chercher refuge à Troie, où il s'engagea dans l'armée troyenne. Il épousa une des filles de Priam, Creuse, dont il eut un enfant, Ascagne qu il surnommera  Julus. 
Enée, en grec Aineias, fils de Anchise  et de la déesse Aphroditeenée est un Prince de Toie hero de la guerre omonime et aussi un hero de la mytologie romaine, tant chanté par Virgile. Il était un guerrier courageux, il fut l'un des principaux chefs troyens pendant la guerre de Troie, le plus vaillant guerrier après Hector mais il se mettait parfois dans des situations périlleuses, notamment lorsqu'il lutta contre Achille. Lors de la destruction de Troie et le meurtre de Priam et de sa famille, Enée s'enfuit de Troie saccagée, portant son père Anchise, aveugle et paralysé, sur son dos, traînant son fils Ascagne d'une main, tenant dans l'autre les dieux de la cité ainsi que le Palladium, la statuette sacrée de pallas-Athéné. Au cours de la fuite son épouse, Creuse, se perdit. Il allait partir à sa recherche quand son ombre lui apparut en lui indiquant qu'elle était désormais sous la protection d'Aphrodite. Quant à lui, il devait partir avec leur fils Ascagne et fonder une nouvelle dynastie. 

Voyage d' Enée


|  Image  Cliquable  |

Au cours d'un voyage mouvementé en Méditerranée décrit dans l'Enéide. Il fit escale en Thrace, passa par Délos, puis arriva en Crète. Pendant plus de sept ans, il erra ensuite sur la mer à la recherche d'un rivage pour l’accueillir, bravant les tempêtes et la colère des divinités, en particulier celle d'Héra. Sur le point de toucher les côtes d'Italie, après avoir fait étape en Sicile, à Drépanon, où le vieil Anchise mourut, les navires d'Énée furent rejetés brusquement par une tempête sur la côte africaine, près de Carthage. La reine Didon, la fondatrice de Carthage, y accueillit le héros et en tomba amoureuse. Au cours d'une partie de chasse alors qu'un orage les a réunis dans une grotte, ils deviennent amants. Mais les dieux ne souhaitaient pas une union entre Didon et Enée ; Zeus ordonna à celui-ci de regagner les rivages de la Sicile, où il reçut l'hospitalité du roi Alceste et il célébra des jeux funèbres en mémoire de son père. Parvenu enfin sur les côtes d'Italie, à Cumes, il décida de reposer quelque temps dans cette ancienne Colonie grecque, et ici il descendit aux Enfers, guidé par la Sibylle, pour consulter l'ombre de son père et l'écouter, il lui dira de fonder une ville ici et créer d'autres dynasties. Revenu parmi les vivants, il se dirigea vers le Latium et la il considère que la terre est favorable pour que une nouvelle famille se développe, ce qu'il fera.

Enée au Latium

Reprise la mer après d'être resté quelque temps a Carthage au près de la reine Elyssa , Didon pour les romains, Enée rentrant dans la Mer Tyrrhénienne, s'approche au cotes péninsulaires de l'Italie du sud  et la , pendant une tempête , près de la région de Lucanie en Calabre, il perd l'un de ces hommes les plus fidèles  Palinure. Il sera enseveli sur la cote même dans ces lieux près d'un roque qui prendra le nom encore existant de Palinuro. Enée se remet en voyage car ces terres de Calabre étaient trop montagneuse et ou le manque de sources d'eau était important. Il continue vers le nord et arrivera dans la terre dicte du "Phalerum" ce peuple les Falerii qui prendront par la suite le dénominatif de Parthénopéens et, à la conquête des romains, cette terre sera appelée Neapolis. Apres une brève permanence pas loin dans la colonie grecque de Cumae ou il parlera à son père Anchise grâce a l'aide de la Sybille, ce dernier l'informera que les troupes grecques son pas loin de le chercher, il fallait donc qu'il dépêche son pas pour trouver un lieu en cette terre pour  se refuser.
Apres deux jours de navigation, dans une belle matinée de soleil se retrouvèrent face à une riche cote avec une belle plaine en arrière, traversée d'un fleuve de grandes dimensions. Il était arrivé sur les terres du roi Latinus, ces habitants des bergers de moyenne facture les Latins, il était au LATIUM.


PrécédentPage 1 sur 6