Ch.39: Nuceriae

Plan Fouilles Nuceriae

Selon l'histoire, autour du sixième siècle avant JC les populations locales Osques ont fondé l'ancienne ville de Nuceria, situé entre les provinces de Naples et Salerne; un site très intéressant en raison de sa position géographique favorable, car il est à côté de sources d'eau et une campagne très fertile, puisque dans la pleine du Vésuve et aussi car protégée par la chaine montagneuse de la cote Amalfitaine et Sorrentine. Quant à l'étymologie du nom, une théorie, toujours fondée sur l'histoire racontée par Servius, veut que les anciens habitants de Nuceria ont voulu se souvenir de leur lieu d'origine, lieu que les historiens localisent en Palestine  sur les rives du fleuve Saron, la cité de Sarnos Illyrie, explication la plus rapide car les hypothèses sont  multiples.  

Ancienne Carte Romaine

L'étymologie du nom serait dérivé de Nou, Nu, qui signifie "nouveau", et Crium, Cria, Crio, "forteresse ou roche", qui aurait entraîné Nukria, Nucrium, Nuceria, à savoir nouvelle forteresse.  En fait, le nom vient de Nuvkrinum Alafaternum, donc  "nuv + krin" et alafartern: littéralement: Nouvelle (nuv) Roque ( krin) de Alfaterni (fraternelle), donc Nuceria Alfaternae. En langue latine Nuceria Alfaternae, en grec Νουκρία parfois Νουκερία, également indiqué aujourd'hui simplement avec l'appellation de Nuceria, était une ville construite au VIe siècle avant JC sur le site de la commune actuelle de Nocera Inferior et Nocera Superior, en Campanie. La ville a été considérée comme l'une des plus grandes de l'ancienne Campanie romaine, à son apogée célèbre pour la solidité des murs et pour les difficultés à l'envahir.

qdhqdfhqdfh

Elle a été ville Osque, Etrusque, Romaine et Samnite, encor Romaine pour finir.
Selon les sources les plus anciennes, elle a été fondé par les Sarrastes (habitants des rives du Sarnum, descendants des Vallées internes de Campanie. À la fin du VIIe siècle avant JC les peuples autochtones de la vallée l'occupèrent pour contrôler la voie  vers le sud, et d'autre part aussi contrôler les voies maritimes avec des ports importants comment Stabiae. L'on créa ainsi Nuvkrinum (littéralement «nouvelle forteresse"), et donc l'on colonise un endroit stratégique, bien défendu entre les golfes de Naples et de Salerne, gardent une vallée de grande richesse fertile.  

dsdgs<dgsdnws

Ce centre est né, donc, comme une installation de contrôle à la fin du VIIe siècle avant JC, qui  va faire partie de la Dodécapolis, l'ensemble des douze villes les plus importantes de la colonisation étrusque en Campanie, crées pour bloquer l'expansion grecque vers le nord. Après la défaite de 474 avant JC, dans la mer de Cuma, les Étrusques quittèrent la région et Nuvkrinum passe aux Samnites.
La ville, en V° siècle avant JC, change de nom et l'on ajoutera au toponyme de Nuvkrinum  celui de Alfaternum, du nom de la tribu Samnite des Alfaternei. En 280 avant JC, elle était l'une des villes les plus importantes de la Campanie.

qdhqdfhqdfh

Elle est devenu la capitale de la confédération dit "Ligue de Nuceria" qui comprenait Pompéi, Herculanum, Sorrente et Stabia; Elle frappât son propre argent qui sera par la suite  utilisé dans toute la region, sur lequel était écrit "Nuvkrinum Al (a) faternum", et utilise un alphabet particulier dit "alphabet Nucerino", lui-même basé sur le grec et l'étrusque. Le développement de la ville avant les Samnites est causé par le fait qu'elle était sur un important axe de transport, tels que via Stabianae vers Pompéi dans le Pagus Vesuvianum, et la Via Popilia Nuceria, entre Capoue et la région de Calabre.

dsdgs<dgsdnws

Elle sera par la suite un allié de Rome en 307 avant JC dans les Guerres Samnites dans la Cause Italique, elle sera détruite par Hannibal en raison de sa fidélité aux Romains, en 216 avant JC. À la fin de la guerre, il a été récompensé par les Romains avec une reconstruction complète, alors que ses habitants se déplaçaient temporairement vers la voisine Avella. Attaquée et encore saccagée pendant la Guerre Sociale, elle obtient la citoyenneté romaine, inséré dans la Tribu Menenii. Probablement dans l'époque d'Auguste (en 42 avant JC), la ville est devenue une Colonie Romaine comme toutes les cités voisines, sous l'appellation de Nuceria Constantia.

Plan ancienne Nuceria

La ville a toujours gardé ses  origines culturelles, en fait, en cette époque, au delà de la langue de colonisation qui était  imposé par Rome, par statut spéciale,  elle avait  gardé la caractéristique de parler et écrire en grec, et cela comme signe de distinction culturelle. L'éruption de 79 après JC, a beaucoup dommagé la ville et la campagne voisine mais  elle va vite se reprendre; ne diminue pas son importance. La ville va vite récupérer et va augmenter en richesse, force et prospérité, jusqu'à la fin de l'Empire Romain, quand elle va commencer à décliner. Ce processus prendra fin avec l'occupation de la région  par les Lombards, qui vont la saccager et la laisser inhabitée pendant de nombreux siècles. En 553, avec la Bataille des Monts Lattaris sur la coté Sorrentine, se termine la domination Ostrogoths.

dsdgs<dgsdnws

Des fouilles commencées au XIX siècle ont permis de retrouver quelque caractéristique de la ancienne ville de Nuceria. La Cité occupait une superficie de 1200 x 950 m,  et se developpée selon le schema romain typique , avec des rues droites qui se croisent à angle droit.
Les murs de fortification de la ville, du type à double rideau, ont été construits dans le deuxième siècle avant JC et ont une épaisseur de 1,5 m et une hauteur de 5 m, tandis que la distance entre les deux écrans est d'environ 12 m; quelque trait de ces murs on été retrouvés dans  les dernieres fouilles.
 

dsdgs<dgsdnws

Le Théâtre gréco-romain de Nuceria a été construit au deuxième siècle avant JC Il a été identifié et mis en lumière dans les années soixante-dix et quatre-vingt premiers dans la zone entre les murs et la localité Pucciano. Appuyé contre le côté sud des remparts de l'ancienne ville de Nuceria Alfaterna, le théâtre reste de la première phase de construction du deuxième siècle avant JC, par la suite il fut incorporé dans le prolongement fait en epoque de Auguste Tibere. L'ensamble a survécu l'éruption du Vésuve en 79 après JC, et il a continué à être utilisé jusqu'à la fin du quatrième siècle. Lorsque, tombé en désuétude, a été lentement dépouillé de ses parties les plus précieuse.  Aujourd'hui il est partiellement fouillé, et sont visibles parties de l'auditorium, l'orchestre avec parodoi et une section de la scène.

dsdgs<dgsdnws

De récentes fouilles, toujours en cours, ont permis de visualiser qu'il y avait une partie centrale de la ville riche en monuments publics comme un Amphithéâtre et un complexe thermale. Même si le schéma de ce monument est claire, reste  difficile et complexe de le visualiser car bonne partie de sa structure reste  totalement englobée et incorporé  dans des habitations  du centre ville. La structure actuellement visible semble être datée du milieu du premier siècle avant JC, avec des reconstructions de la fin du premier siècle après  JC. Les restes d'un grand Complexe Thermale sont aussi visibles, eux aussi insérés dans la structure de la nouvelle ville.

dsdgs<dgsdnws

Les fouilles de 1994, ont porté en lumière  une importante Nécropole en localité Pizzone, elle se situe entre les Remparts Est de la ville et l'itinéraire de la Via Pompilia. Elle remonte au premier siècle avant JC. Comme d'habitude dans le monde romain, les monuments funéraires étaient placés au bord de la route principale à la sortie de la ville. Trois  les monuments principaux: le premier construites par les gens (famille) Numisia de forme ronde, le deuxieme le Mausolée des gens Cornelia avec forme carée, et le troisieme dit de la gens Lutatia, qui donne sur la rue par deux escaliers pittoresques.